Règlements des jardinières et jardiniers (2017)

Préambule

Le Jardin communautaire St-Félicien a été créé pour que chacun des membres jardiniers ait la chance de jardiner. Afin d'assurer un climat agréable entre les membres jardiniers, le conseil d'administration a défini certains règlements à respecter. Ils ont été rédigés pour :

  • assurer la pérenité du Jardin Communautaire,
  • s'assurer du respect de la culture biologique,
  • favoriser la bonne entente entre les membres.
Dans cette optique, si nous sommes tous respectueux des présents règlements, l'expérience que nous aurons la chance de vivre sera des plus intéressantes.
  1. Tous les membres jardiniers devront payer leur cotisation au plus tard à la journée d'ouverture du Jardin communautaire.
  2. Chaque membre jardinier aura toujours priorité pour le renouvellement de son terrain.
  3. Un membre jardinier qui quitte le Jardin communautaire lui cède son terrain. Ce dernier décide du suivi du jardin cédé, selon la liste d'attente.
  4. Chaque terrain est piqueté par le Jardin communautaire. S'il y a pose de cordes par le membre jardinier, elles devront être enlevées au plus tard le 1er juillet.
  5. Personne ne doit semer à moins de 15 centimètres (6 pouces) des limites de son terrain.
  6. Toute matière à composter doit être déposée à l'endroit prévu à cette fin.
  7. Il faut que les terrains soient écologiques. Tous les herbicides et les insecticides non biologiques sont prohibés.
  8. Bien sûr, il faut respecter le terrain des autres. Si quelqu'un doit travailler sur le terrain d'une autre personne, il doit s'assurer qu'il ne se trompe pas de jardin.
  9. La monoculture n'est pas permise; aucun membre jardinier ne doit employer plus que la moitié de son jardin pour une seule culture.
  10. Il est interdit de semer des pommes de terre, des cerises de terre et des topinambours.
  11. Chaque membre jardinier est responsable de la culture et de l'entretien de son terrain, notamment en désherbant de façon régulière. S'il y a manquement, un avis verbal sera donné par le conseil d'administration. Le terrain sera repris, sans remboursement, par le Jardin communautaire, quinze (15) jours après l'avis verbal si la correction n'a pas été apportée.
  12. La zone entre les jardins doit être entretenue par les locataires des deux jardins contigus à cette zone.
  13. En cas de vacances ou d'absence prolongée, le membre jardinier doit aviser un des responsables et nommer quelqu'un pour entretenir son jardin.
  14. Un membre jardinier pris pour un vol ou du vandalisme perd tous ses droits face au Jardin communautaire.
  15. Un membre jardinier ne doit en aucun temps divulguer le code d'accès à un non-membre.
  16. Chaque membre jardinier est responsable du verrouillage de la clôture et des bâtiments à son départ.
  17. À la mi-octobre, tous les jardins doivent être récoltés et remis dans leur état initial.
  18. Tout membre jardinier devrait se considérer comme le gardien de tous les potagers : cette règle favorise le développement du sentiment d'appartenance.
  19. Tous travaux faits sur le terrain du jardin communautaire, autres que les travaux de jardinage, doivent être approuvés par le conseil d'administration.
  20. L'eau doit être utilisée de façon adéquate. Les utilisateurs abusifs de cette précieuse ressource seront avertis par le conseil d'administration. Les membres du conseil d'administration se réservent le droit d'arrêter l'eau en cas d'abus de la part d'un membre jardinier.
  21. L'entreposage d'outils doit se faire dans le garage. Il est interdit de laisser des objets sur le terrain.

Nos règlements devraient nous aider à bien vivre ensemble notre vie de jardinier. Nous faisons le voeu que notre activité au jardin nous amène à une plus grande socialisation et que notre travail engendre d'autres générations de jardinières et de jardiniers.

Version imprimable

photodubas2